Partager

Contrôle par MOSFET

mosfetLe MOSFET est un transistor à effet de champs contrôlé par une tension et comme tout transistor, le MOSFET permet d’amplifier le courant qui le traverse. Ce dernier possède trois zones de fonctionnement : bloqué (il ne laisse passer aucun courant), linéaire (amplifie le courant qui le traverse de façon proportionnel) et saturé (permet le maximum de courant). Dans le domaine véhiculaire, il est surtout utilisé pour de l’électronique de puissance et les états bloqués et saturés sont surtout utilisés. Il faut alors le voir comme un interrupteur qui permet au courant de passer ou non.

Il est important de savoir que lorsqu’il conduit, le MOSFET possède une résistance interne. Cette résistance, quoique très faible (de l’ordre de 1mΩ à 150mΩ), limite le courant et dissipe de la chaleur. Si le courant devient trop élevé, il est possible que la température augmente suffisamment pour endommager le MOSFET. Depuis quelques années, le MOSFET a connu de nombreuses améliorations par l’ajout de composantes électroniques intégrées.

Comme par exemple :

  • Le contrôle du MOSFET directement par le microcontrôleur (0V, 3.3V, 5V) sans circuit externe complexe.
  • Une protection contre les températures trop élevées.
  • Une protection contre les court-circuits.
  • Une lecture du courant de charge par un courant de détection proportionnel.
  • Des fonctions de diagnostique pour connaître l’état du MOSFET.

Zone Technologie Électronique utilise les MOSFET principalement pour le contrôle de différents accessoires installés sur les véhicules. Les MOSFET étant protégés contre les courts circuits et les charges trop élevées, il est alors possible de les utiliser comme fusibles ou disjoncteurs.

Guillaume Leclerc ing.
Chargé de projets